Coccinelle -de Florence Belkacem

Chronique de Nathalie

Résumé :
Dehors, il fait 5 °C, le temps est gris et venteux. Dans un instant, le prêtre va célébrer la messe d’enterrement de maman. Une coccinelle se pose sur ma main. D’où vient-elle, en ce mois de janvier ?
Quelques semaines plus tard, une deuxième coccinelle surgira, et d’autres encore… J’aimerais imaginer que c’est maman qui se manifeste, et, pourtant, le doute m’assaille. La prudence voudrait que je n’y croie pas, mais, au fil du temps, de nouveaux signes – un papillon, une biche, une bague… – m’entraînent dans un monde parallèle. Comme si les êtres disparus n’abandonnaient pas leurs proches et continuaient à les aider.
Saint Augustin et Victor Hugo auraient-ils raison : les morts seraient-ils  » des invisibles, mais pas des absents  » ?

**********

Mon avis

J’ai du attendre quelques jours pour mettre par écrit mon ressenti sur ce magnifique livre que je vous recommande. Florence nous propose un sublime et touchant livre témoignage parlant du décès de ses parents et des signes que ceux-ci lui ont envoyés pour témoigner de leur présence. Des signes pour l’aider dans son deuil , la soutenir . Un livre qui me touche d’autant plus que j’ai enterré mon père le 27 janvier 2020 … Et comme pour Florence j’ai moi aussi eu des signes troublants.

Pour lire la suite…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 + 5 =