Quand bruissent les ailes des libellules – Rosalie Lowie

Quand bruissent les ailes des libellules – Rosalie Lowie

28 février 2020 0 Par Zabou

Chronique de Manou

Résumé :

Un secret de famille, un destin de femme au cœur de la France de 1925.
Jeanne réussira-t-elle à conquérir son émancipation et sa liberté ?

Automne 1997. Élisa, émue, déambule dans La Ferme des Marais. L’endroit est plein des souvenirs de son enfance et des fantômes de sa famille disparue. Parmi des vieux papiers, elle tombe sur une lettre de sa grand-mère Jeanne et se plonge dans sa lecture. En 1925, Jeanne a 18 ans, rêve de Paris, de devenir infirmière et bien sûr d’amour. Mais son monde est celui de son petit village de paysans. Un jour elle se rend compte que son père, dont la personnalité sévère et l’éducation à l’ancienne lui paraissent dépassées, envisage de la marier au fils du fermier voisin. C’est alors qu’elle rencontre Eugénie Morel, une jeune femme libre qui vient de Paris et qui va la pousser à s’émanciper. Ensemble elles lisent, découvrent de loin le jazz et rêvent de partir. Jeanne tombe follement amoureuse de Marius, le frère d’Eugénie. Mais il est difficile d’être libre dans un village traditionnel et le drame couve.
Raconté avec une plume délicate, le parcours de Jeanne pour trouver la liberté et le bonheur touchera toutes les lectrices à la recherche d’une grande aventure romanesque et historique.

• La Gagnante Prix Femme Actuelle 2017.

Mon avis

En 2017, j’ai découvert la plume de Rosalie Lowie avec son premier roman qui est un polar que j’ai adoré et que j’ai offert à une amie. Il s’agit « Le plus bel endroit pour mourir ». Je vous le conseille de lire, vous le trouverez en format poche, pour l’emporter avec vous partout où vous allez.
Là, elle signe un roman qui s’intitule « Quand bruissent les ailes des libellules », un genre totalement différent que j’ai aussi beaucoup aimé.

925 : Jeanne vit avec ses parents et sa petite soeur Marthe. Ses parents ont perdu leur premier enfant Lucien, mort-né mais ils n’arrivent pas à faire le deuil de cet enfant. Le père bat, tabasse Jeanne qui est prise pour cible lorsqu’il a ingurgité des litres de gnole et d’eau de vie. imaginez l’état dans lequel il doit être. Elle ne dit rien et protège tant qu’elle peut sa petite soeur Marthe qui se réfugie le plus possible auprès de Jeanne.

Lire la suite…