Samuel Applegreen.  La somme de ce que nous sommes – Olivier Bron

Samuel Applegreen. La somme de ce que nous sommes – Olivier Bron

2 octobre 2019 0 Par Zabou

Chronique de Pauline
Satine’s Books

Mon avis : Je remercie Olivier Bron d’avoir accédé à ma requête via SimPlement. En effet, j’avais repéré la jolie et poétique couverture du roman depuis quelques temps sur le site et j’avoue que j’ai fini par craquer.

~ Un roman sur les gens ~

Quelle originalité ! J’avoue que je reste sur les fesses tant je ne m’attendais pas à être ballottée dans tous les sens comme je l’ai été. Roman contemporain, on a un panel de personnages qui est si vaste et diversifié qu’il nous dépeint une véritable fresque sociale et humaine. On pourrait croire que le sujet principal reste le don que Samuel, Julien et Joséphine ont, mais pour moi, ce n’est pas du tout cela. Même si le côté fantastique du roman m’a beaucoup plu, l’interrogation philosophique que soulève le roman est tout à fait remarquable.

Grâce à nos trois personnages, on va pouvoir se poser des questions sur l’envie, le désir, les intentions mais aussi sur les différentes crises que peuvent traverser les hommes : l’adolescence, la crise identitaire, la recherche de soi. Bref, on va toucher à de vastes sujets d’interrogation et j’ai adoré le faire en compagnie de la plume d’Olivier Bron.

L’intrigue nous propose donc un choc des cultures, des sociétés mais aussi des niveaux sociaux. Nous sommes la somme de ce que nous sommes. C’est-à-dire que l’on est ce que la société fait de nous, dégage : des idées, des stéréotypes, des concepts, des convictions. Chacun apporte aux autres et prend aux autres. J’ai aimé l’idée.

~ Les personnages ~

On a beaucoup de personnages qui vont, qui viennent, qui repartent et qui reviennent, il y a un certain rythme qui s’installe avec toutes ces allées et venues.

Lire la suite…

Chronique de Marine
RYTHMS’N’BOOKS

LE BACK ‘ N ‘ COVER DU RYTHMS

Toi tu ferais quoi s’il t’était donné de voir des couleurs sur la tête des gens? Tu ferais quoi si elles te permettaient de lire non seulement les humeurs, mais aussi les intentions, bonnes ou mauvaises, du monde qui nous entoure?
On était trois a vivre cette expérience hors du commun, qui allait faire basculer nos vies.
J’te raconte?

SWING OR SLOW / Rythms’n’Books talks about the flow :

Proies d’une société stéréotypée et codée qui dépersonnalise nos êtres, nous sommes la somme de ce que nous sommes. Comment évolue t on au quotidien ? Est ce que les cartes nous apparaissent toutes comme une évidence? Les gens qui nous entourent sont ils un met d’esprit ? Ou au contraire sommes nous les leurs ?
Il y a de ces livres, qui vous marquent, qui laissent une encre, tatouée, pour toujours. Une ancre, amarré a jamais… Je peux te dire Martine, si j’avais étudier Olivier Bron en philo, je me serais bien moins emmerder qu’avec Nietzsche! Toutes ces années gâchées…

Lire la suite…

D’autres chroniques sont à découvrir :