Gracieuse interview : Rime de Bervuy

Gracieuse interview : Rime de Bervuy

18 janvier 2020 0 Par Zabou

Publié par Gracieuse

Rime de Bervuy est auteure de littérature fantastique (mêlant la romance, l’action et le suspense).

Elle est née en 1978 en région parisienne où elle passe toute son enfance avec ses parents, sa sœur aînée et son petit frère. Enfant rêveuse et à l’imagination fertile, elle s’invente constamment des histoires pour passer le temps.
Elle étudie la littérature à l’Université de Nanterre Paris X et se plonge dans la lecture à travers laquelle elle découvre, entre autres, des univers fantaisistes et fantastiques variés qui la passionnent. Elle s’intéresse à des auteurs tels que Edgar Allan Poe, Théophile Gautier, J.R.R. Tolkien et d’autres plus contemporains comme Anne Rice, J.K. Rowling ou Claire Panier-Alix.
En 1998, elle rencontre son futur mari qu’elle épouse cinq ans plus tard. Ils quittent Paris pour les Hauts de France où ils créent leur entreprise d’électricité générale et fondent une famille.

Des récits plein la tête, Rime de Bervuy se décide un jour à replonger dans les ébauches d’histoires qu’elle a inventé depuis son adolescence et Au Clair de la Louve se développe au fil de son clavier en 2018 sur plusieurs dizaines de pages alors qu’elle pensait n’écrire qu’une simple nouvelle. Finalement, cette histoire se déclinera en plusieurs tomes.
Passionnée par les animaux et en particulier par les chevaux, Rime de Bervuy choisit ce pseudo pour rendre hommage à son cheval, qu’elle a perdu après vingt ans de complicité, en faisant une anagramme de son nom. »

LUNDI – Jour de la lune – On commence la semaine ! Hop hop hop !
7 questions sur… Toi. Présente-nous l’Auteur / Autrice

Installe-toi sur cette table de kiné, et commençons. Non, je ne masse pas.

  1. As-tu un(e) assistant(e) comme moi ? (dans ta vie personnelle, professionnelle, pour toute tâche ingrate, etc.)

Bonjour… Alors, non. Pas d’assistante !  Juste un autre moi qui me donne des ordres quand me prends une crise de flémingite aigue!

  1. Quel est ton objet fétiche ? (Stylo, chaussettes, bouteille de bière, etc.) Explique-nous.

Objets fétiches au pluriel ? On a le droit ? J’en ai plein, surtout quand j’écris… Mes deux cahiers avec les premières idées notées, la bible du début de mon roman en plusieurs tomes. Sinon, j’ai tout un tas d’objets autour de moi que je pose sur mon bureau et qui me tiennent compagnie ! La collection d’agrandit au fil du temps et des rencontres… Dernière acquisition ? le portrait du Joker (Jack Nicholson) réalisé par Elmor Hell, un auteur de polar/thriller.

  1. Je te propose une soirée avec un auteur, quel est ton programme ?

Oh, la la… Je ne sais pas trop. J’aime la simplicité, un repas dans un restau calme et sympa ? On pourrait discuter et finir la soirée sur mon canapé pour parler toute la nuit ! Je pense même à Laurianne Bayley. Une mer nous sépare, j’aimerais tellement la rencontrer !

  1. Un lecteur idéal ? Raconte-le. Un authentique, un vrai, élevé au bon grain.

Le lecteur idéal… celui qui aime être surpris et prendre des risques. Celui qui ose de nouveaux genres, sans trop chercher à savoir. Celui qui se laisse charmer par la couverture, le résumé, le moment sympa passer avec l’auteur si on s’est rencontré.

Ensuite, un lecteur qui dit s’il a aimé, qui dit ce qu’il a moins aimé et qui en parle autour de lui ! 😉

  1. Un de tes personnage à nous présenter : que voudrais-tu lui dire ?

Maryhead… mon héroïne désœuvrée qui apprend du jour au lendemain qu’elle est plus que ce qu’elle pensait (pas de spoil ! ). « Ma grande, accorde toi le droit d’être heureuse et réfléchis moins, laisse-toi porter ! »

  1. Décris-nous ta position préférée.

Position fœtale sous ma couette, juste avant de m’endormir !

Pour écrire ?

Les pieds au chaud dans mon gros chausson licorne, un plaid sur les épaules,  assise face à mon écran, le casque aux oreilles et la tasse de thé ou de café à portée de main !

  1. Portes-tu une tenue particulière pour écrire ? Satin, dentelle, coton ?

Un peignoir bien chaud les soirs d’hiver… de grosses chaussettes si besoin… Mon homme me dit souvent qu’il me faudrait aussi des mitaines ! 

L’image contient peut-être : 1 personne, texte

Lire la suite de l’itw de Rime de Bervuy…